Accueil » Musique » BOOBA Paradis (clip + paroles)

BOOBA Paradis (clip + paroles)

BOOBA Paradis
Voici le nouveau single de BOOBA intitulé "Paradis". Ce quatrième titre est extrait de son nouvel album "Lunatic" qui sortira le 22 Novembre 2010.

Les paroles de "Paradis" de BOOBA:

Le jour de gloire est arrivé, enfants de la patrie
Kalashnikov chargé, toujours de la partie
Mais la patrie n'aime pas les négros, ça on ne me l'a pas dit
Alors je crache mon venin sur la basse et la batterie
N'aies pas peur de la vitesse quand c'est moi le conducteur
Ma tristesse au fond du chargeur et au fond du cœur
Parce que je pense qu'à crâner, j'vais sûrement cramer
Peu importe où j'irais, je serai thug à jamais
J'affronte les péripéties, intempéries de la vie
J'en suis ravi, tant que mes proches sont à l'abri
Promettez-moi qu'ils iront tous au paradis
Soldats 9.2.I, 92e Compagnie

(Refrain)
Mon rap a été crucifié à en devenir Christ, Christ
Libre à en crever, rire à en devenir triste
Fuck le samedi, le lundi, le mardi
Sortons sans parapluie, allons au paradis
N'écoute pas B.2.O, ne fais pas ce que Mala dit
Génération Mad Max, armé sous la gabardine
Taffer de 9 à 5, pour moi c'est pas la vie
Tuez-moi tout de suite, emmenez-moi au paradis

(Couplet 2)
Élevé parmi les drogués, les bandits, les malfrats
J'ai grandi sur du Bob, Sugarhill Gang et du Alpha
J'ai fait le tour de cette salope de planet Earth
En manque d'affection, j'ai fourré un pute à 600 hertz
J'ai fait du trafic de substances chimiques
J'ai créé Lunatic, j'ai fait de la musique
Ennemi public, j'ai fait dans l'illicite
Sans cramer mon équipe, ma clique est magnifique
Mon sort j'm'en bats les reins, pourvu qu'les miens s'en sortent
J'préfère mourir à se-l'ai que vivre en galérien
Je n'emporterai nada, j'le sais mais peu importe
J'vais leur faire le hala avant d'claquer la porte

(Refrain)
Mon rap a été crucifié à en devenir Christ, Christ
Libre à en crever, rire à en devenir triste
Fuck le samedi, le lundi, le mardi
Sortons sans parapluie, allons au paradis
N'écoute pas B.2.O, ne fais pas ce que Mala dit
Génération Mad Max, armé sous la gabardine
Taffer de 9 à 5, pour moi c'est pas la vie
Tuez-moi tout de suite, emmenez-moi au paradis

(Couplet 3)
N'écoute pas B.2.O, ne fais pas ce que Mala dit
J'viens d'acheter en enfer un petit coin de paradis
Ça investit à Dubaï, Abou Dabi
J'aime moins me battre depuis qu'j'ai de nouveaux habits
Peau de serpent sur les chaussures, sang d'porcs collé au schlass
Rapper toute cette haine, gros, c'est comme frapper au sac
Viens pas vendre ta 0.9 ici, coupée au plâtre
Négro fut pharaon, se fit sucer par Cléopâtre
Je l'ai serré si fort, je lui ai cassé le dos
Brisé les omoplates, 500 € l'ostéopathe
Qu'est-ce que sait faire mon peuple, à part grimper aux arbres,
Te raquetter à la récré et appeler aux armes ?

(Refrain)
Mon rap a été crucifié à en devenir Christ, Christ
Libre à en crever, rire à en devenir triste
Fuck le samedi, le lundi, le mardi
Sortons sans parapluie, allons au paradis
N'écoute pas B.2.O, ne fais pas ce que Mala dit
Génération Mad Max, armé sous la gabardine
Taffer de 9 à 5, pour moi c'est pas la vie
Tuez-moi tout de suite, emmenez-moi au paradis

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

2 commentaires

  1. Cest qui ??
    (posté avec l’application iPhone Sites Qui Buzz)

  2. Magnifique exemple pour notre jeunesse. Un faux MC corrompu par l’oseille, faux bad boy, vrai escroc. Quand t’es pas ce que tu fais paraitre alors tais toi. Le rap a été formaté et perverti par ce genre d’individu… Il est pas le seul.
    (posté avec l’application iPhone Sites Qui Buzz)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *