Accueil » Actualité » NDM-1 le gène qui rend les bactéries résistantes !

NDM-1 le gène qui rend les bactéries résistantes !

NDM-1  

Vu l'actuelle surmédiatisation du phénomène, vous en avez certainement entendu parler. Le NDM-1, pour "New Dehli Metallico-beta-lactamase 1" est en train de créer la panique. Mais avez vous bien tout compris. Parce qu'après avoir visionné les reportages à son sujet, généralement tout ce que l'on retient, c'est que l'on va certainement tous en mourir.

En fait le NDM-1 n'est pas une bactérie, mais un gène qui permet la synthèse d'une enzyme capable de rendre inefficace la plupart des antibiotiques, même les plus puissants. Les bactéries porteuses de ce gène sont alors super résistantes. Donc, lorsque ce gène se retrouve chez l'Escherischia Coli responsable d'infections urinaires ou de gastro-entérites ou encore chez Klebsiella pneumoniae, responsable d'infections pulmonaires et bien les médecins n'ont pas vraiment de moyens de les combattre.

NDM-1 le gène qui rend les bactéries résistantes

L'existence et la connaissance de ce gène qui vient d'Asie (Pakistan, Inde, Bangladesh) n'est pas nouveau, mais suite a une publication, le 11 aout dernier, de scientifiques anglais sur le sujet, c'est la panique dans les média. En fait, dans cet article, les scientifiques mettent en avant la forte augmentation du nombre de patients chez qui l'on a trouvé des bactéries porteuses de ce NDM-1. La plupart les ont attrapé lors d'un séjour en hôpital en Inde où, généralement, ils pratiquaient du "tourisme médical", c'est à dire y faire des opérations de chirurgie esthétique voir même des soins dentaires à moindre frais. Le coût des soins et le mauvais remboursement de certains actes dans les pays "riches" pousse en effet de plus en plus de gens à aller là où c'est moins cher, donc souvent dans les pays pauvres où les conditions d'hygiène ne sont pas forcément au top.

NDM-1 bactérie

Mais de toute façon, le problème de résistance des bactéries dépasse le cas du NDM-1 dont les médias se sont emparés. Déjà en 2004, un autre gène donnant le même type de résistance que le NDM-1 avait été isolé en France.  Les résistances sont "normales". Les organismes trouvent toujours des parades à ce qui les "embête". Mais l'utilisation trop large et inadaptée des antibiotiques, que ce soit à l'hôpital qu'en ville, n'a fait qu'accélérer ce phénomène, et bientôt on ne saura plus se soigner. Alors rappelez vous "les antibiotiques c'est pas automatique!".

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

4 commentaires

  1. super ! encore une fois ils nous laissent le choix
    (posté avec l’application iPhone Sites Qui Buzz)

  2. La maladie de cet hiver
    (posté avec l’application iPhone Sites Qui Buzz)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *